Catégories
Champignons

Nonnette voilée (Bolet jaune, Baveux) (**)

Description :
Le chapeau de la Nonette voilée mesure de 5 à 10 cm de diamètre, il est hémisphérique puis convexe à plan-convexe, de couleur brune à brun ochracé, parfois nettement plus clair, jusqu’à jaune (Son nom de « bolet jaune » n’est pas usurpé car, le plus souvent, lorsqu’il est découvert par le promeneur, il arbore cette couleur éclatante).
La cuticule à l’aspect brillant et visqueux est facilement détachable de la chair du chapeau. Avec l’âge, les coloris s’atténuent et de fines stries radiales plus sombres apparaissent sur la cuticule.

La marge, lisse, est incurvée vers les tubes chez les exemplaires jeunes, puis étalée, souvent frangée des restes du voile partiel qui l’unissait au pied.

Les tubes, d’abord jaunes, puis brun-verdâtre, sont longtemps cachés par une cortine blanche formé des restes du voile enveloppant l’hyménophore primitif. Ils sont courts et minces, adnés ou légèrement décurrents. Les pores sont petits, arrondis ou presque anguleux.
Le pied, court et trapu, à chaire dur, mesure 1à 3 cm de hauteur, il est de couleur blanchâtre à jaunâtre, comportant des granulations brunes au-dessus de l’anneau.

Celui-ci porte un anneau membraneux et visqueux, d’abord ample et assez consistant, blanc, devenant violacé puis brun et restant finalement appliqué sur le pied sous forme d’une mince pellicule noirâtre.

La chair est molle sous le chapeau est plus ferme dans le pied. Blanchâtre ou jaune clair, immuable (non bleuissante à la coupe).
L’ odeur et saveur sont agréablement fruités.

Habitat :
C’est un champignon cosmopolite, qui vit, aussi bien en plaine qu’en montagne. On le trouve seul ou en groupes de quelques individus clairsemés.
Il pousse à partir du milieu de l’été et jusqu’à la fin de l’automne dans l’herbe des chemins, talus et abords des fossés, bois clairs et aérés, il se rencontre exclusivement à proximité de conifères (pins à aiguilles doubles : pin sylvestre, pin noir…).
Intérêt :
La cuticule amère s’ôte facilement et c’est heureux : il s’agit d’un très bon comestible à l’état juvénile, sans celle-ci. Cette amertume se généralise en vieillissant, ce qui le rend alors nettement moins savoureux. Le pied trop coriace est rejeté.

Recette express : faire rendre son eau des chapeaux pelés, les rouler dans la farine et les faire frire. Au moment de servir, arroser avec un beurre d’escargot. Le Bolet jaune est alors un met délicieux.

Confusions :
S’il est possible de confondre la Nonette voilée, ce serait alors avec le Bolet élégant (Suillus elegans ou grevillei), qui lui, affectionne les mélèzes.

Termels :
Octobre 2007
Ce Bolet jaune se trouvait derrière la maison à proximité des pins noir d’Autriche et de la clôture du voisin.

Par simon

Simon Citron, le Roi des Champignons
Chirurgien Dentiste Implantologiste

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *