Merle

Généralités :
Le merle noir ou simplement merle (Turdus merula) est un membre européen de la famille des muscicapidés.

Il est très commun dans les bois et les jardins de toute l’Europe et d’une grande partie de l’Asie, en dessous du cercle polaire arctique. Les populations sont généralement sédentaires, mis à part les oiseaux vivant au nord, qui migrent vers le sud en hiver. En France, les effectifs de merles sont estimés à plusieurs dizaines de millions de couples.

Les merles noirs sont omnivores, se nourrissant d’insectes, de vers et de baies. Ils nidifient dans les buissons ou les arbustes. La femelle pond plusieurs œufs bleu-vert-gris (habituellement 4), avec des marques brunes ou rouges, dans un joli nid en forme de coupelle. Les merles adultes pèsent en moyenne de 85 à 115 g et mesurent 25 cm.

Les merles ne vivent pas en groupe, bien que plusieurs oiseaux puissent plus ou moins cohabiter dans un habitat convenable en dehors de la période de reproduction. Par contre, durant cette période, les merles ne supportent aucun congénère sur leur territoire (qui varie de 0,2 à 0,5 ha en forêt, et de 0,1 à 0,3 ha en ville), en dehors de leur partenaire.

Les mâles adultes sont complètement noirs, mis à part un bec jaune ainsi qu’un cercle jaune autour des yeux. La femelle a un plumage brun, dont les tons varient d’un individu à l’autre, et ne possède pas le bec et l’anneau orbital jaune brillant du mâle. Quant aux juvéniles, ils possèdent un plumage brun moucheté de blanc qui dure jusqu’à leur première mue, entre août et octobre. Le bec des jeunes mâles n’atteint sa couleur jaune qu’après une année complète.

Dès la fin de l’hiver, et jusqu’au début de l’été, le merle mâle siffle des chants variés et mélodieux depuis le haut des arbres, le toit des maisons ou tout autre perchoir dominant les environs. Le merle peut chanter à toute heure de la journée mais le lever et le coucher du soleil sont les moments où les chants retentissent de manière plus intense. Le chant du merle noir est considéré comme l’un des plus beaux chants d’oiseaux d’Europe. La richesse du répertoire, les variations mélodiques et ses capacités d’improvisation distinguent le merle de la plupart des autres oiseaux.

L’espérance de vie d’un merle se situe habituellement autour de 3 ou 4 ans. Certains individus ont cependant atteint des records de longévité d’une quinzaine d’années. Le merle possède de nombreux prédateurs, en particulier l’épervier d’Europe. Certains autres oiseaux, comme les pies et les corneilles, mais aussi d’autres animaux, comme les fouines, les hermines et les chats, ont l’habitude de piller les nids de merles, ce qui peut limiter leur population. Dans le sud de la France, le merle paie aussi son tribut à la chasse à la grive, car de manière officielle, aucune distinction n’est faite entre merles et grives.

Le merle noir a été introduit dans de nombreuses parties du monde en dehors de son aire originelle. Par exemple, en Australie et en Nouvelle-Zélande, se trouvent des descendants de merles importés de Grande-Bretagne.

Les variétés blanc et albinos sont considérées comme domestiques.

Termels :
Juillet 2007
Ce nid de merle se trouvait dans les Yukas près de l’ancien bourier à hauteur d’homme, idéal pour une observation. Les photos sont étalés sur une période de 15 jours.

 

Auteur : simon

Simon Citron, le Roi des Champignons Chirurgien Dentiste Implantologiste

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *