4. Ascomycètes et basidiomycètes

Ascomycète :
Les ascomycètes (Ascomycota) constituent un vaste embranchement de champignons, caractérisés par des spores formés à l’intérieur d’asques.
Parmi eux on trouve : les morilles, les pézizes, les truffes, les levures, et certaines moisissures.

Asque :
structure microscopique en forme de massue, contenant 8 spores. Les asques sont regroupés dans des périthèces.

Ascospore :
spore haploïde contenue dans un asque, provenant d’une méiose suivie d’une mitose d’une cellule œuf. Caractéristique des champignons ascomycètes.

Basidiomycètes :
Les basidiomycètes (Basidiomycota) constituent un vaste embranchement ou division de champignons, caractérisés par des spores formées à l’extrémité de cellules spécialisées, les basides. Dans cet embranchement on trouve la plupart des espèces produisant des carpophores comestibles ou non, les basidiomycètes sont couramment appelés « champignons à chapeau ».
Parmi eux, on trouve : les cèpes et bolets, les amanites, les tricholomes, les agarics, et de nombreuses autres espèces.

Baside :
La baside est la cellule reproductrice des champignons basidiomycètes, de forme généralement clavée. Les spores prenent naissance à l’extrémité d’une baside, et se détacherent ensuite d’elle ; on les appelle basidiospores. Il y a généralement quatre spores par baside.

Carpophores :
C’est la partie permettant au champignon de se reproduire.

Les classifications de ces champignons peuvent être basées sur des critères morphologiques (forme du pied et du chapeau, consistance de la chair, couleur des spores), organoleptiques (odeur et saveur) et chimiques.

Auteur : simon

Simon Citron, le Roi des Champignons Chirurgien Dentiste Implantologiste

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *