Scléroderme verruqueux

Description :
Le chapeau ce de champignon mesure de 3 à 8 cm de diamètre. Il est en forme de sphère légèrement écrasée paraissant le plus souvent posée sur le sol. De couleur beige jusqu’à ochracé-brunâtre, il couvert de granules plus ou moins fins selon la taille du spécimen.
Le pied, court, trapu, blanchâtre à ocre est fixé dans le sol par un important réseau de mycélium blanc.
L’odeur est désagréablement métallique et piquante.

A l’état juvénile, ce champignon a une chair blanche ; elle devient ensuite brunâtre puis grisâtre. Mature, les spores élaborées dans la gleba s’échappent par une déchirure de l’enveloppe et se disséminent en une sorte de poussière.

Habitat :
On trouve ce champignon à partir du début de l’été et ce jusqu’à la fin de l’automne voire au début de l’hiver. Il affectionne les sols humides et légers des chemins forestiers, sentiers, talus, clairières et bois aérés de feuillus comme de conifères.

Intérêt :
Certains le considèrent comme comestible à l’état jeune mais de qualité médiocre. Il a toutefois déjà révélé un caractère toxique pour d’autres.
Il est dès lors préférable d’en éviter la dégustation.

Confusions :
La confusion est possible avec le [Scléroderme commun](spip.php?article293 « Scléroderme commun ») (Scleroderma vulgare = Scleroderma citrinum = Scleroderma aurantium) mais surtout avec le Scléroderme aréolé (Sceroderma aerolatum) dont l’enveloppe externe se déchire beaucoup plus difficilement.

Termels :
Août 2007
Cet exemplaire poussait sous un plan de courgette dans le potager. (3 photos)

Juillet 2007
Un spécimen se trouvait à l’entrée de la forêt, entre la vigne et les premiers chênes. (6 photos)

Auteur : simon

Simon Citron, le Roi des Champignons Chirurgien Dentiste Implantologiste

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *